du mardi 29 au jeudi 1er octobre 2020 à Jambville

Se relier à soi, aux autres, et à la nature pour allier espoir actif et lucidité.

Proposé par Nora (AGAPAE) et Sandrine (Terriens en Transition)

Interrogé sur “comment sauver la planète ? “, la moine vietnamien Thich Nhat Hanh répondit :

“Ce dont nous avons le plus besoin c’est d’écouter en nous les échos de la Terre qui pleure.” 

Les espaces pour ce faire sont rares, et c’est la spécificité du travail qui relie que d’offrir un espace d’expression des peines pour pouvoir porter un regard vrai et neuf et aller de l’avant, nourri d’un élan authentique et joyeux.

Sens, résilience, liens humains… –  sursaut et choc du confinement ont donné une vigueur nouvelle à ces notions. Quel meilleur moment pour les activer dans nos vies ? 

Au travers de pratiques et de rituels de Travail Qui Relie (selon Joanna Macy), de connexion profonde à la nature (inspiré des 8 Shields), de chants et de jeux, nous irons à la rencontre de ce qui nous donne de la force, nous offrirons un espace d’expression à nos ressentis face aux faits du monde et nous ouvrirons en nous la mémoire de la sagesse de nos ancêtres pour le bien des générations futures. 

Nous en sortirons enrichis, transformés par la prise de conscience de notre interdépendance avec tous les êtres vivants présents, passés et futurs. 

Ensemble, nous ferons un pas vers notre élan joyeux, notre mission propre, au service de la vie et du vivant !

Infos pratiques et inscriptions

Categories: Non classé

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *